• Le Rake : voilà à quelle créature nous allons nous attaquer pour la reprise !
    Les premiers témoignages de l'existence de notre homme - si je puis dire - datent de l'été 2003 et nous viennent de la campagne New Yorkaise, décrivant une créature humanoïde, croisement entre le cousin germain de Gollum et un chien galeux. L'affaire interpelle énormément la presse tout d'abord, puis l'affaire disparaît comme elle est apparue. Malheureusement pour nous autres qui nous nous y intéressons treize ans plus tard, une grande partie des informations au sujet du Rake a été mystérieusement détruite (je sais pas si tu t'en rends compte jeune lapin crédule, mais on arrive toujours à nous envoyer une excuse pétée pour chaque creepypasta du style "les caméras ne fonctionnent plus en sa présence" ou "tous ceux qui l'ont vu se sont suicidés", histoire que le canular dure un peu plus de deux semaines avant que quelqu'un de ma trempe vienne lui cracher dessus.)

    Quoi qu'il en soit, depuis 2006, une bande de témoins/victimes a commencé à chercher des réponses à cette affaire en récoltant près de vingt-cinq documents, retrouvés partout dans le monde. Ce qui me laisse croire qu'il existe plusieurs Rake(s ?). Ce qui me laisse sceptique. Enfin, tu me diras, j'écris bien un article dessus, c'est que le sujet me tient un minimum à cœur. Alors oui et non, je devais surtout écrire un peu dans cette rubrique complètement décédée. J'entretiens une relation de confiance avec mes lecteurs, alors si cet aveu odieux et désabusé ne te conviens pas, va-t'en loin d'ici.

    Parenthèse refermée, je t'ai concocté une petite compilation de témoignages tout droit sortis de mon anus Creepypasta from the Crypt, le site que tu connais maintenant par cœur si tu es un habitué de My Wonderland. Passons-y donc directement, et louons ensemble le Saint Copier-Coller.

    Note de suicide : 1964
    Alors que je m'apprête à mettre fin à mes jours, je sens que je dois me décharger de ma souffrance et ma culpabilité envers cet acte. Ce n'est la faute de personne d'autre que lui. Une fois, je me suis levé et j'ai senti sa présence. À un autre réveil, j'ai vu sa forme. À un autre, j'entendais sa voix, et j’ai regardé dans ses yeux. Je ne dors plus sans peur de ce qui pourrait advenir. Je n'en dors plus. Adieu.

    Trouvé dans la même boite en bois, deux enveloppes adressées à William et Rose, et une lettre personnelle sans enveloppe.
     
    ‘Ma chère Linnie,
    J'ai prié pour toi. Il a dit ton nom.’
     
    Un article de journal (traduit de l'espagnol) : 1880
    J'ai fait face à la chose la plus terrifiante. La plus terrifiante du monde. J'ai connu la plus terrifiante des expériences. Je vois ses yeux quand je ferme les miens. Ils sont phosphorescents. Noirs. Ils me voient et me transpercent. Sa main mouillée. Je ne dormirai plus. Sa voix (texte suivant illisible).
     
    Journal d'un marin : 1691
    Il est venu à moi dans mon sommeil. Au pied du lit j'ai senti une étrange sensation. Il m'a tout pris. Nous devons repartir en Angleterre. Nous ne devrions pas retourner ici à la demande du Rake.


    D'un témoin : 2006
    Il y a 3 ans, je revenais d'un voyage aux chutes du Niagara avec ma famille pour le 4 juillet. Nous étions tous fatigués après une longue journée de conduite, alors moi et mon mari avions mis les enfants directement au lit et nous de même.
     
    Vers 4h du matin, j’ai été réveillée, je me disais que mon mari était allé aux toilettes. J'en ai profité pour prendre un peu les draps, mais ça l’a réveillé. Je me suis excusé en lui disant que je le croyais sorti du lit. Quand il s’est tourné face à moi, il a sursauté et sorti le pied hors du lit si vite que son genou m’a heurté presque assez fort pour me faire tomber. Puis il m'a attrapé sans rien dire.
     
    Après m'être habituée au noir de la chambre, j’ai pu voir ce qui a causé cette étrange réaction. Au pied du lit, assis et regardant au loin, se trouvait ce qui ressemblait à un homme nu, ou une sorte d'énorme chien sans poils. Sa position corporelle était dérangeante, pas naturelle, comme si une voiture l'avait heurté ou quelque-chose du genre. Étrangement, je n'ai pas eu instantanément peur de ça, mais je me suis plutôt sentie inquiète à cause de son état. Au point que j'étais persuadée que nous devions l'aider.
     
    Mon mari se tenait recroquevillé le plus possible, en position fœtale, me regardant de temps en temps avant de fixer la créature.
     
    En un clin d'œil, la créature a fondu sur un côté du lit, et a rampé rapidement le long du lit jusqu'à être à quelques centimètres de mon mari. La créature est restée silencieuse pendant 30 secondes (ou peut-être seulement 5, mais ça a paru long) à regarder mon mari. Puis la créature a posé sa main sur le genou de mon mari et s’est enfuie vers le couloir, vers la chambre des enfants.

    J’ai hurlé et foncé vers l'interrupteur pour l'empêcher de blesser mes enfants. En arrivant au couloir, la lumière de la chambre était assez puissante pour le distinguer accroupi à 7 ou 8 mètres de moi. Il s’est tourné et m’a regardé directement, couvert de sang. J'ai allumé la lumière du couloir et j’ai vu ma fille Clara.
     
    La créature a descendu les escaliers alors que moi et mon mari courrions vers notre fille. Elle était gravement blessée et n'a dit qu'une seule chose avant de nous quitter : “C'est le Rake”.

    En amenant notre fille à l’hôpital, mon mari a conduit jusqu'à un lac cette nuit-là. Il a été porté disparu.

    Comme nous vivions dans un petit village, les nouvelles se sont vite répandues. La police nous a d’abord aidés, et la presse local s’est beaucoup intéressée à notre cas. Cependant, l'histoire n'a jamais été publiée et la télévision locale n'a pas non plus suivi.
     
    Après quelques mois, mon fils Justin et moi vivions dans un hôtel près de chez mes parents. Après avoir décidé de revenir à la maison, j'ai commencé à chercher des réponses. J'ai finalement trouvé un homme dans la ville voisine qui a vécu une histoire similaire. Nous avons pris contact et partagé nos expériences. Il connaissait encore deux personnes à New York qui ont vu la créature qu'ils nommaient le "Rake".
     
    Cela nous a pris deux ans, à nous quatre, après des recherches sur Internet ainsi que la rédaction de nombreuses lettres pour arriver à une petite collection de témoignages sur le Rake. Aucun ne donnait de détails ou ne donnait suite au premier article. Un journal mentionnait la créature dans ses 3 premières pages, et ne l'a plus jamais mentionné par la suite. Un journal de bord n'a mentionné que sa rencontre, et l’ordre de partir de la part du Rake. C'était la dernière entrée du journal.
     
    Il y avait, cependant, certains témoignages qui comprenait un certain nombre de rencontres avec le Rake. Plusieurs personnes disent aussi qu'elle leur a parlé, comme ma fille. Cela nous conduit à nous demander si le Rake nous a rendu visite avant nos dernières rencontres.


    J’ai mis un enregistreur digital près de mon lit et l’ai laissé enregistrer toute la nuit, chaque nuit, pendant deux semaines. J’ai scanné scrupuleusement chaque bruit de moi-même bougeant dans le lit à chaque réveil. A la fin de la deuxième semaine, je m'étais habituée au son occasionnel du sommeil en accélérant la lecture par 8. (Cela prenait toujours une heure par jour cependant)
     
    Au premier jour de la 3ème semaine, je crois avoir entendu quelque chose de différent. J'avais trouvé une voix stridente. C'était le Rake. Je n'ai pas pu l'écouter assez longtemps pour commencer à le transcrire. Je n'ai laissé personne l'entendre pour l'instant. Tout ce que je sais c'est que je l'ai déjà entendue, et maintenant je crois qu'il a parlé quand il s'était assis devant mon mari. Je ne me rappelle pas avoir entendu quelque chose cette fois là, mais pour une raison inconnue, la voix de l'enregistreur m’a rappelé instantanément ce moment.
     
    Les pensées qui ont dû traverser l'esprit de ma fille m'ont vraiment mise en colère.
     
    Je n'ai pas revu le Rake depuis qu'il a ruiné ma vie, mais je sais qu'il est dans ma chambre quand je dors. J'ai peur qu'une nuit je me réveille pour le voir me regarder dans la nuit.

    ___________________________________
     
    Bonne nuit mon lapin <3 Je te laisse avec le portait de notre bon ami et te souhaite la meilleure soirée que tu puisses avoir x')
     

    Le Rake


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique